Lifestyle

La vie réelle

Aujourd’hui je voulais vous raconter notre vie réelle. Les images d’instagram, de facebook reflètent souvent ce qu’il y a de plus beau, de plus sympa, sur notre vie, et puis fabulous island ce n’est pas horrible island ou crazy island. Tous ceux qui nous suivent sont aussi très heureux de rêver à travers ces belles images, ces vidéos et tous ces beaux sentiments.

Mais ne croyez pas que la vie au « paradis », au soleil, au bord de la plage est un rêve éveillé chaque jour, que notre belle famille avec nos magnifiques enfants, notre nouveau-né et nos deux chiens est une histoire de conte de fées. Alors oui elle est surement plus épanouissante ici, mais il n’en reste pas moins que la vie de couple, la gestion d’une famille, les évolutions personnelles, la gestion financière, est le lieu commun de tout le monde, nous y compris.

Notre fils Gabin hypersensible en veut à sa sœur de lui avoir accaparé ses parents tellement il était bien seul jusqu’à ses deux ans, ce qui crée des conflits journaliers (pourquoi moi et pas elle) « vous criez moins sur Charlie, elle fait autant de bêtises etc… » et notre fille Charlie qui a du mal à supporter les réactions de son frère même si elle le montre moins car elle est aussi très sensible.
L’arrivée du troisième enfant, ce petit ange Marloe qui faisait ses nuits au bout de trois mois et qui sans doute à cause de voyages successifs ne les fait plus et a du mal à prendre son rythme.

Un environnement économique difficile où il faut faire attention à toutes les dépenses parce que le business est compliqué et que Fabulous Island arrive à un moment important de son développement.
Evidemment il nous faut rajouter cet arrêt complet lié au coronavirus avec son lot d’incertitudes et de complexités. Tout ceci crée des tensions familiales.
Pour nous, le couple est une priorité, le cœur d’une famille épanouie, il est donc parfois difficile de se sentir connecté. On est comme tout le monde, mais notre chance est d’avoir la même vision de la vie et ce vers quoi nous voulons tendre. Nous avons des rêves et des envies communes, alors oui, de temps en temps, elle m’emmerde et réciproquement, mais on arrive chaque fois à reprendre le dialogue même si les hommes et les femmes sont souvent si différents et heureusement j’ai assez de potes comme ça !

Je pense que nous allons communiquer avec vous plus directement à l’avenir, donner des conseils sur l’expatriation et sur ce qui fait la totalité de notre existence et surtout quel est le but véritable de Fabulous Island.
Avec Julie, nous ne voulons pas vous montrer une fake life, c’est trop souvent le cas sur ces réseaux sociaux. Il est temps après ce que nous sommes en train de vivre de modifier nos comportements et de délivrer plus de réalité et de sincérité tous autant que nous sommes, notre vie réelle. Je crois réellement que ce monde nous le demande, et puis déjà, il faut le faire pour soi-même.
Sa propre vérité n’est-elle pas l’essentielle finalement.

Partager l'article